foil sport nautique

Foil, un nouveau sport pour les passionnés de sports nautiques 

Table des matières

Les sports nautiques constituent un domaine sportif souvent destiné à des professionnels de la pratique sur l’eau qui désirent peut-être comme toi mettre leurs nerfs à rude épreuve. Pour les amateurs de nouveautés en particulier, le foil est une variante du surf. Si tu veux en savoir plus à propos, lis.

Le foil : présentation de ce nouveau sport aquatique

Le foil est un dispositif particulier placé sous la planche pour offrir une sensation unique de glissade sur l’eau. Il s’agit d’une variante de surf qui implique l’usage d’une planche avec des spécificités.

Tu peux en avoir une idée précise sur foil.fr. En réalité, le foil se place sous les planches. L’objectif est de permettre au sportif de se retrouver au-dessus de l’eau en état de vol plané.

La technique de base du foil est née en 1861 grâce à Thomas Moy. Il en a fait usage pour donner à un canot la capacité de pratiquer un vol plané sur de l’eau. En 1885, De Lambert a repris les expériences avec un catamaran qu’il a tiré hors de l’eau également, cette fois, à l’aide de chevaux.

Les différents types de foil

Avec l’adaptation du foil à toutes les planches et aux sports nautiques en vogue, des variantes spécifiques ont été créées. Les principales sont :

Le wingfoil 

C’est un sport nautique qui implique l’usage d’un foil et d’un wing. Pour le foil, le choix s’opère selon les aptitudes et les habitudes du pratiquant. Le wing est destiné au haut. C’est une aile et une voile combinées qui permettent de tracter le sportif.

Le kitesurf 

C’est le haut qui change comparativement au wingfoil. Ici, il est question d’un cerf-volant dont la taille peut varier selon la vitesse désirée par le sportif. Les modèles sont tout aussi différents les uns des autres puisque chaque marque a son propre design.

Le windfoil 

La planche de foil avec le sportif au-dessus de l’eau a besoin de prendre de la vitesse une fois lancée. Le principe dans ce cas est l’emploi de la force de propulsion du vent dans une voile tenue en main par le sportif.

Le supfoil 

Il faut penser à un radeau d’une forme particulière, le foil, et à une rame pour se diriger dans l’eau pour avoir une image approximative du supfoil. Le pratiquant peut se faire tirer par un bateau pour prendre de la vitesse facilement.

Les prérequis pour le foil

Pour que tu pratiques le foil, il est important de réunir des conditions prioritaires. Le plus urgent est de posséder à la fois les qualités physiques importantes et le matériel approprié.

La qualité physique principale pour que tu sois doué au foil est l’équilibre. En effet, compte tenu de la disposition et des caractéristiques spécifiques de la planche dans ce sport nautique, rester bien droit devient un challenge. Il vaut mieux alors être à la base un pratiquant de l’un des sports de glissade.

La force et la maîtrise de soi sont également recommandées pour gérer la vitesse. Le matériel varie suivant la variante pratiquée. Toutefois, le foil s’avère indispensable de même que la planche. Il faut ajouter à cela soit l’aîle, soit le cerfvolant, soit la rame, soit la voile.

Abonne-toi pour recevoir
Nos derniers articles
Rejoins les exclus Fitness Life