Vos 5 points faibles au rameur

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Le rameur est un exercice qui peut vous permettre de gagner en endurance (en cardio), mais pour cela, il faut l’utiliser correctement.

Le rameur est une excellente solution pour faire du cardio, sans martyriser vos articulations. A l’inverse du tapis de course, du running ou encore de la corde à sauter. Par contre si celui-ci est mal exécuté, vous risquez d’avoir des douleurs mais également des progressions plus lentes. Pour cela, nous donnons 5 conseils pour palier à ses défaut et améliorer votre exercice au rameur.

Vos pieds sont mal positionnés

La sangle de maintien doit être située sur la partie la plus large de votre pied. Ainsi, vous pourrez diffuser le maximum de puissance, lors de l’exécution de votre mouvement.

Votre séquence de mouvements

La plupart des pratiquants du rameur démarrent le tirage à la force des bras ou du torse. Cela est une erreur car il faut démarrer avec la force des jambes,  qui est le muscle qui à le plus de force, ce sont donc les jambes qui doivent intervenir en premier.

Votre posture n’est pas adaptée

En musculation, comme dans la vie de tous les jours il est nécessaire d’avoir une bonne posture. Il est donc important que vous ayez une bonne position sur le rameur, pour cela ayez le dos bien droit, épaules en arrière, pectoraux bombés.

Ce n’est pas un rowing assis

Contrairement au rowing assis le rameur fait travailler un ensemble de muscle. Il faut donc exécuter l’exercice du rameur de la meilleur façon, pour tirer les meilleurs profits de cet exercice. Au début du mouvement, il faut pousser avec les jambes en ramenant la poignée vers soi sans verrouiller les coudes. Le mouvement doit être le plus fluide possible et la traction doit être contrôlé.

La résistance est trop forte

Beaucoup trop de pratiquants, mettent une résistance trop forte, se résumant généralement par un mouvement avec une mauvaise exécution, pouvant conduire à la blessure. Il est donc important d’utiliser une résistance adapté à son niveau, mais également à la qualité de l’exécution.

D'autres articles qui pourrait vous intéresser :