ectomorphe musculation

Tout savoir sur être ectomorphe en musculation

Les personnes qui présentent une typologie de corps dite ectomorphe veulent généralement prendre du poids et de la masse musculaire. Cependant, des exercices de musculation type prise de masse ne suffisent pas. Il faut également respecter un bon régime alimentaire. Nous te donnons plus de détails dans cet article !

https://www.youtube.com/watch?v=kMxRQKiZY84

Etre ectomorphe, cest quoi ?

La morphologie ectomorphe fait partie des 3 types de morphologies décrits dans les années 1940 par William Sheldon, un psychologue américain. Il a introduit une sorte de constitution physique humaine à partir de données empiriques plus anciennes et a ainsi édifié une typologie des corps humains. Ces 3 types de morphologie sont l’ectomorphisme, le mésomorphisme et l’endomorphisme.

La morphologie ectomorphe correspond à un corps plutôt fin présentant des membres longs ainsi qu’une faible masse musculaire. Leurs articulations parraissent généralement fragiles et ont des chevilles et des poignets également très fins. Le physique d’une personne ectomorphe est globalement frêle. Leurs bassins et leurs épaules sont assez étroites avec des clavicules très courtes. Leur visage triangulaire contraste avec leur tronc rectangulaire. Leur apparence fine s’explique par leur métabolisme très actif : leur corps absorbe et dégrade une grande quantité de calories même au repos.

Comment savoir si je suis ectomorphe ou mésomorphe ?

Une autre morphologie décrite par Sheldon est le mésomorphisme. On dit que c’est le morphotype de l’athlète. Ce type de corps est caractérisé par un visage carré, des épaules larges, un buste en forme de V, des articulations épaisses ainsi que des os très robustes. Les mésomorphes ont la chance d’être naturellement musclés et énergétiques. Les mésomorphes peuvent facilement prendre du poids et à l’inverse ils peuvent très aisément en perdre. Le mésomorphisme est en fait la meilleure typologie de corps humain car elle offre tous les avantages possibles.

Comment se muscler quand on est ectomorphe ?

Avant de parler entraînement, un ectomorphe doit d’abord penser à changer son alimentation s’il souhaite développer sa masse musculaire. En effet, comme tu l’as vu, un ectomorphe brûle ses calories très rapidement même au repos. Si tu es ectomorphe, tu dois donc augmenter tes rations quotidiennes afin de fournir plus d’apports caloriques à ton organisme.

Typiquement, nous te conseillons de manger 5 à 6 fois par jour en espaçant les repas d’au moins 2 heures. Tu dois privilégier des repas riches en glucides, en lipides et en protéines. Pour ce qui est des glucides et des lipides, tu peux manger plus de riz, de pâtes au blé complet, des flocons d’avoine, des fruits, des oléagineux, des avocats, des noix, de l’huile d’olive, pour les bons lipides. En outre, tu ne dois pas oublier les collations au cours de la journée. Au niveau des protéines, nous te suggérons des œufs, de la viande (surtout blanche) et du poisson. Si tu vois que tu as du mal à progresser dans ta prise de masse, tu peux toujours ajouter des compléments tels que des whey protéinés.

Pour les exercices de musculation, nous avons réuni les 3 meilleurs exercices selon nous :

  • Les squats
  • Les soulevés de terre
  • Le power snatch

Ces exercices sont très intéressants pour un ectomorphe car ils sont connus pour provoquer une grande synthèse de testostérone et stimulent grandement l’hypertrophie totale du corps.

Attention tout de même : comme tu l’as vu, un ectomorphe possède un physique assez fin et donc très vulnérable. Évite donc le surentrainement pour ne pas te blesser. 3 voire 4 entraînements d’une heure par semaine sont largement suffisants. De plus, repose-toi bien pour bien récupérer et reconstruire tes fibres musculaires.

Abonne-toi pour recevoir
Nos derniers articles
Inscris-toi à la newsletter