Prise de masse : comment la réussir ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Vous devez prochainement participer à une compétition sportive ? Vous souhaitez augmenter votre masse musculaire ? Vous désirez également gagner en puissance, redoubler vos forces, et garder une bonne tonicité musculaire ? Quelles que soient les raisons qui vous poussent à pratiquer la musculation, il vous est tout à fait possible de réussir, à condition de procéder de la bonne manière. Sachez alors qu’afin d’y arriver, il vous faut passer par plusieurs étapes. Pour en savoir davantage sur celles-ci, découvrez tous les détails dans cet article.

Bien définir ses objectifs prise de masse

La première étape consiste à bien définir ses objectifs. En effet, de ces derniers dépendra le programme d’entraînement à suivre. Pour ce faire, posez-vous les bonnes questions. En d’autres termes, votre objectif est-il purement esthétique ? Autrement dit, votre but principal est-il tout simplement de sculpter votre corps, ou êtes-vous en quête de qualités physiques vous permettant une meilleure performance ?

Ensuite, une fois que vous êtes fixé sur la réponse, pensez à de petits objectifs à court terme qui vous aideront à atteindre celui à long terme. D’ailleurs, le fait d’obtenir de petits résultats consécutifs est une source de motivation vous encourageant à poursuivre votre entraînement.

Dans tout cela, il importe de rester réaliste et raisonnable. Même si vous êtes des plus motivés, gagner plus d’une dizaine de kilos de muscle par mois vous sera difficile. Certes, vous pouvez gagner en poids, mais celui-ci sera surtout constitué de réserves adipeuses. En revanche, une prise de 1 kg par mois semble tout à fait raisonnable.

Veillez à une bonne nutrition

La deuxième étape est de prendre soin de son alimentation. Pour cela, il est parfois nécessaire de consommer des compléments alimentaires comme ceux proposés sur le site www.dravelnutrition.fr. Il s’agit en effet de produits destinés spécialement à la nutrition sportive qui compléteront votre diète quotidienne. À noter que pour une prise de masse, cette dernière doit être hypercalorique.

nutrition musculation

Les compléments alimentaires nécessaires à la musculation

Tout d’abord, il est bon de signaler que ceux-ci ne remplacent en rien une alimentation saine et équilibrée. Ils aident seulement à constituer les nutriments indispensables à la prise de masse musculaire. À rappeler que les besoins en nutriments augmentent chez les sportifs et notamment en fonction de leur programme d’entraînement, d’où l’intérêt de la prise de ce genre de produit. Sachez que les compléments alimentaires pour sportifs sont nombreux sur le marché.

Parmi les plus sollicités, il y a notamment ceux à base de spiruline. Cette dernière contient en effet une forte quantité de nutriments, de glucides, d’acides gras, de vitamines et de minéraux, permettant à l’organisme de récupérer rapidement après une activité physique intense.

Une quantité suffisante de protéines

Sachez que les protéines sont indispensables à la construction musculaire. La quantité nécessaire pour une bonne nutrition du sportif est alors d’environ 2g par kilo de poids. Il est recommandé de choisir les suppléments de sources animales, car ils contiennent en effet tous les acides aminés indispensables. Par ailleurs, les légumes et les céréales sont riches en protéines. Vous pouvez donc très bien les intégrer dans votre régime.

Continuer à consommer les graisses alimentaires

Limiter les lipides ou graisses alimentaires est une mauvaise idée. En effet, les bonnes graisses restent indispensables pour l’organisme. Elles peuvent constituer 30% de son apport calorique. Il ne faut cependant pas en abuser. Pour ce faire, il ne faut pas dépasser cette teneur. L’avocat, les amandes et les noix, ou encore les poissons gras peuvent vous apporter les bonnes graisses dont vous avez besoin.

Les glucides pour compléter votre diète

Si vous respectez les doses de protéines et de lipides citées précédemment, les glucides ne serviront plus qu’à compléter l’essentiel du régime. Par conséquent, il n’est plus nécessaire d’en consommer à chaque repas au risque de vous faire grossir. Sachez alors que la quantité présente dans les fruits et légumes que vous mangez peuvent largement suffire. Cependant, il faut privilégier ceux qui disposent d’un index glycémique bas. De cette manière, votre organisme maintient un taux de sucre stable.

Ne pas oublier de manger des fruits et légumes

Vous avez le feu vert sur tous les types de fruits et légumes. Il est même recommandé d’en consommer pendant tous les repas. Il ne faut d’ailleurs pas oublier qu’ils sont bons pour la santé. En effet, ils préservent contre certaines maladies et aident à réduire l’effet de l’acidité dans tout l’organisme.

Miser sur un bon entraînement sportif

Un programme d’entraînement adapté est également la clé de la réussite de votre prise de masse musculaire. Il doit comporter des exercices de bases qui vont solliciter et stimuler à la fois les articulations et les muscles. Parmi ceux-ci, le squat et le soulevé de terre font partie des incontournables.

En outre, un travail sur les gros muscles est aussi nécessaire, car la prise de masse les concerne surtout. Il est d’ailleurs normal que ce soient les plus gros muscles qui gagnent en poids suite aux exercices. Sachez néanmoins que cela ne veut pas dire que les petits muscles seront négligés. En effet, lorsque les gros muscles sont sollicités à faire de l’effort, les petits des alentours le sont également. En d’autres termes, il est inutile de leur consacrer des séances d’entraînement, car ils travaillent déjà en même temps que les gros muscles.

À noter que l’entraînement peut s’effectuer de plusieurs manières. Il y a notamment le full-body qui demande un travail de tout le corps et qui est recommandé aux débutants. Le half-body, qui comme son nom l’indique, fait travailler soit le haut, soit le bas du corps. Enfin, il y a le split qui sépare les muscles.

En ce qui concerne la durée et la fréquence des séances d’entraînement, l’idéal serait de suivre le programme au minimum 2 fois par semaine, et d’assister au maximum à 5 séances. Il est conseillé de démarrer doucement et de progresser petit à petit pour éviter de se blesser.

Se faire guider par un coach professionnel vous sera en outre d’une aide précieuse. En effet, il vous recommandera le programme d’entraînement adapté à votre profil. Grâce à ses conseils, vous serez également en mesure de tenir jusqu’au bout et d’atteindre vos objectifs.

D'autres articles qui pourrait vous intéresser :

SOULEVÉ DE TERRE

Le soulevé de terre également nommé le DeadLift, travail principalement les muscles postérieurs : dos, isichio-jambier, fesses,… Celui-ci est un exercice poly-articulaire