La contraction musculaire isométrique

Qu’est-ce que la contraction isométrique ?

Il existe 4 types de contraction musculaire : la concentrique, l’excentrique, la pliométrique et l’isométrique. Les contractions concentrique et excentrique reposent sur des mouvements tandis que la contraction isométrique est un exercice statique. Cette dernière est souvent méconnue et délaissée.

Dans cet article, tu comprendras ce qu’est la contraction isométrique et quels sont ses avantages.

Définition de la contraction isométrique

La contraction isometrique en musculation

Les contractions isométriques sont différentes des contractions concentriques ou excentriques. L’isométrie apporte beaucoup de gain en force mais aucun allongement ou raccourcissement musculaire n’a lieu.

En fait, la position du groupe musculaire reste la même : on dit que c’est une contraction musculaire sans mouvement articulaire. Le principe de cette technique est de parvenir à maintenir le muscle dans une position particulière. Il s’agit d’un exercice statique comme les exercices de gainage. On peut citer la planche ou la chaise.

Les exercices isométriques sont souvent utilisés comme entraînement à la stabilité. Cette technique demande une contraction très puissante et implique donc un travail intense de certains muscles du corps. En effet, les muscles doivent supporter le corps voire la charge utilisée par le pratiquant.

Étant très intense, cette méthode requiert une certaine expérience et habitude avant de l’effectuer pour éviter toute blessure musculaire.

À lire également : Qu’est-ce que la contraction excentrique ?

Pourquoi faire de l’isométrique ?

Pourquoi faire de l’isométrique en musculation ?

La contraction isométrique est une technique adaptée à tout le monde : elle convient à tous les niveaux. Que ce soit un pratiquant assidu ou novice, l’isométrique est très efficace et les exercices sont très diversifiés. En utilisant correctement la technique, tout sportif parviendra aisément à travailler ses muscles.

La contraction isométrique peut se faire au poids du corps. Tu n’as ainsi pas besoin de matériel et tu peux l’exercer de partout. Par exemple, si tu fais un long voyage assis, tu peux utiliser cette méthode pour éviter toute crampe ou fatigue musculaire.

Cette contraction peut se travailler à n’importe quel moment de la journée. Elle est très utile pour stimuler les muscles, faire circuler l’énergie et ainsi réveiller l’organisme.

En musculation, ses avantages sont également indénombrables. L’isométrie permet de développer les muscles mais elle aide aussi à gagner en force et en tonicité. L’isométrie est synonyme de travail de force étant donné sa capacité à mobiliser le système nerveux et son habilité à établir une connexion entre le corps et l’esprit.

Dans le cadre de la rééducation, le travail isométrique est très utilisé pour réveiller les nerfs et les muscles des patients, par exemple.

Enfin, le travail en isométrie implique une hypertrophie plus faible et donc moins ressentie par le pratiquant. De plus, le gain de force est maximal : cette force est environ 15% plus grande que la force maximale excentrique ou concentrique. La tension musculaire est ainsi plus importante avec cette méthode.

Abonne-toi pour recevoir
Nos derniers articles
Inscris-toi à la newsletter