anabolisme musculaire

Qu’est-ce que l’anabolisme en musculation ?

En musculation, l’anabolisme désigne le développement musculaire. Il est étroitement lié au catabolisme. Dès lors, il est judicieux de maîtriser ces deux réactions afin d’optimiser son développement musculaire. Voici tout ce que tu dois savoir sur l’anabolisme et le catabolisme.

Comment favoriser l’anabolisme ?

Pour favoriser l’anabolisme, tu dois dans un premier temps stimuler les hormones anabolisantes. Ce sont principalement :

  • la testostérone,
  • l’hormone de croissance,
  • le facteur de croissance IGF-1 et
  • l’insuline.

Ces hormones anabolisantes activent la synthèse des acides aminés. Celles-ci ont tendance à accélérer le développement musculaire.

Pour favoriser l’anabolisme, tu dois aussi consommer des protéines en quantité suffisante. Cela revient à consommer 1,8 à 2,2 g par kilo de poids de ton corps. Dans tous les cas, tu dois veiller à choisir des protéines de qualité. De même, tu dois consommer assez de glucides afin d’accélérer le métabolisme.

Pour enfin favoriser l’anabolisme, tu dois t’entraîner dur et profiter des fenêtres anaboliques. Toutefois, tu devras éviter de tomber dans le surentraînement en trouvant une technique d’entraînement adaptée à ton profil. C’est en suivant ces conseils que tu vas favoriser l’anabolisme et stopper le catabolisme.

Comment stopper le catabolisme musculaire ?

stopper catabolisme musculaire

Le catabolisme est la réaction inverse de l’anabolisme. Il permet à l’organisme de dégrader les molécules complexes afin de produire de l’énergie. Ainsi, il est primordial de stopper le catabolisme musculaire pour pouvoir gagner en muscles.

Pour stopper le catabolisme musculaire, tu dois d’abord fractionner les repas. Cela revient à diviser tes repas journaliers en 5 ou 6 collations. Tu vas de ce fait doter l’organisme d’une production d’énergie en continu.

Aussi, tu peux prendre des compléments alimentaires pour stopper le métabolisme. En effet, les acides aminés ramifiés et la créatine activent l’anabolisme en déclenchant la synthèse des protéines.

Pour enfin stopper le catabolisme, tu dois manger après les entraînements et éviter le surentraînement. En mangeant après les entraînements, tu vas rapidement compenser la perte d’énergie provoquée par les efforts intenses.

Par ailleurs, tu peux éviter le surentraînement en mettant un accent particulier sur les exercices à contraction isométrique.

Quels sont les avantages du catabolisme ?

Bien qu’il faille le stopper pour gagner en masse musculaire, il faut savoir que le catabolisme revêt plusieurs avantages. Dans un premier temps, il permet à l’organisme de produire de l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Cette énergie est produite sous forme d’adénosine triphosphate (ATP).

Le catabolisme permet aussi d’évaluer la qualité de ton apport en nutriments. Il faut savoir que seul un mauvais apport alimentaire peut déclencher le catabolisme. Ainsi, grâce au catabolisme tu as la possibilité de contrôler et d’ajuster ton apport en protéines. Enfin, le catabolisme est bénéfique pour la destruction du cortisol. Lorsque cette hormone produite lors d’une activité physique intense n’est pas rapidement détruite, elle perturbe le fonctionnement de l’organisme. Elle favorise la prise de poids et altère la qualité du sommeil entre autres.

Abonne-toi pour recevoir
Nos derniers articles
S'abonner à la
newsletter