Faut-il aller jusqu'à l'échec musculaire

Faut-il aller jusqu’à l’échec musculaire ?

Que tu sois pratiquant assidu ou occasionnel de la musculation, tu as sûrement déjà entendu parler de l’entraînement à l’échec musculaire. C’est une technique très populaire dans le monde de la musculation et des sports de force qui permettrait de progresser plus rapidement.

Dans cet article, tu comprendras ce qu’est l’échec musculaire et quels sont ses avantages et ses inconvénients.

Qu’est-ce que l’échec musculaire ?

L’entraînement à l’échec musculaire est une technique où l’on va chercher à atteindre le nombre de répétitions maximal avec une bonne forme d’exécution. On parle d’échec musculaire mais en réalité il s’agit plutôt d’épuisement du système nerveux.

En effet, le système nerveux s’épuise plus rapidement que les muscles et il en va de même pour la récupération. Ce rôle d’inhibiteur du système nerveux sert en fait à nous protéger contre d’éventuelles blessures.

L’objectif principal de l’échec musculaire est de parvenir à diminuer ou épargner cet épuisement du système nerveux.

Comment parvenir à l’échec musculaire ?

Comment atteindre l'échec musculaire ?

L’entraînement à l’échec musculaire se fait en répétant les mêmes mouvements le plus longtemps possible avec des poids propres à votre niveau. Cet entraînement semblerait conduire à une augmentation de la force et à un gain d’hypertrophie.

Pour parvenir à l’échec musculaire, nous te conseillons d’effectuer des séries longues mais avec des poids moins lourds avec une moyenne de 12 à 15 répétitions par séries. Il est préférable de réaliser ces séries à la fin de la séance de manière à ne pas affecter négativement la performance pour le reste de l’entraînement. Le mieux est de ne viser l’échec qu’une seule fois par semaine en faisant par exemple des répétitions ou des excentriques forcées et des pauses pour récupérer.

Aller à l’échec lorsque l’on est débutant

Il est déconseillé d’aller à l’échec lorsque l’on est débutant voire même pratiquant intermédiaire car il est plus important de travailler sur le volume que sur l’échec à ce niveau là.

Quels sont les avantages de l’entraînement à l’échec musculaire ?

Quels sont les avantages de lentrainement a lechec musculaire
Quels sont les avantages de l’entraînement à l’échec musculaire

La croissance musculaire consiste en la reconstruction de fibres musculaires déchirées lors des entraînements. Il faut cependant savoir que lors d’un exercice, pas toutes les fibres ne sont mises à rude épreuve.

En effet, en utilisant une charge moins lourde, on sera toujours capable de réaliser encore quelques répétitions. Ainsi, l’échec musculaire est un moyen de casser le maximum de fibres musculaires et donc d’augmenter en croissance musculaire. Plus il y a de fibres cassées, plus il y aura de fibres à reconstruire et donc plus le muscle grossira. Néanmoins, il est important de ne pas prendre cet entraînement à la légère sous peine d’épuiser les fibres musculaires voire même de se blesser.

Les erreurs à éviter lors d’un entraînement à l’échec

Il est important de ne pas s’entraîner à l’échec trop souvent. En effet, tu pourrais épuiser tes fibres musculaires et même finir par te blesser comme nous venons de le voir.

Une façon intelligente de s’entraîner est probablement de travailler la fibre musculaire en profondeur par cycles lors de séries jusqu’à l’échec musculaire puis travailler la résistance et la force avec des séries courtes mais lourdes. Il ne faut pas non plus penser que l’échec musculaire est l’entraînement miracle pour gagner rapidement en force.

En effet, il existe bon nombre de facteurs qui favorisent la croissance musculaire dont le volume d’entraînement qui est sans doute le facteur le plus important.

Abonne-toi pour recevoir
Nos autres articles