Comment garder une bonne congestion

Qu’est-ce que la congestion musculaire ?

Il existe de nombreuses pratiques en musculation qui favorisent la prise de muscles. Parmi ces divers moyens figure la fameuse congestion. C’est un mécanisme qui permet au corps d’assurer une bonne croissance musculaire. Souhaites-tu en savoir davantage sur la congestion de muscles ? Si oui, voici l’essentiel à retenir sur cette pratique.

Qu’est-ce que la congestion d’un muscle ?

La congestion se définit parfois comme le mécanisme d’hypertrophie musculaire. Concrètement, il s’agit d’un muscle gonflé obtenu à la suite d’une série d’entraînements. Ce phénomène survient après une contraction des fibres musculaires sur une certaine durée. En effet, la tension exercée va agir à l’intérieur du muscle en sollicitant les vaisseaux sanguins. Ainsi, le sang s’échappe pour se loger parmi les cellules musculaires. En d’autres termes, la congestion est tout simplement un afflux sanguin observé au niveau des muscles du corps.

Il faut aussi noter que la congestion est un phénomène temporaire qui a lieu au moment de l’entraînement. Après l’effort physique, les muscles se vident totalement du flux sanguin. Toutefois, il existe des moyens pour garder la congestion et avoir les muscles bien gonflés même après l’entraînement.

Comment garder une bonne congestion ?

Comment garder une bonne congestion

Pendant la congestion, les muscles se gonflent et se remplissent de sang. Lorsque tu fais une série d’entraînements, la circulation sanguine est entravée. Ainsi, plus tu forces, moins le sang arrive à passer librement.

Par conséquent, pour maintenir tes muscles gonflés, tu dois avoir des séries d’entraînements de longues durées. À cet effet, il existe un ensemble de techniques appelées supersets qui pourront t’aider à réussir rapidement tes exercices. Leur objectif est d’intensifier les séances d’entraînement. Les supersets ont permis à de nombreuses personnes d’atteindre au plus vite des résultats.

L’intensité de la contraction est un facteur clé pour gagner des muscles par le phénomène de congestion. Plus la pression est exercée, plus tu obtiens des résultats satisfaisants. Ainsi, tu ne dois pas seulement augmenter la durée des séances, mais tu dois aussi améliorer leur qualité. Le cas échéant, tu risques de passer des heures à fournir des efforts sans que le phénomène de congestion ne se produise.

Tu peux aussi utiliser la technique 21 pour garder tes muscles gonflés. Il s’agit d’une méthode d’intensification qui permet de travailler l’hypertrophie. Elle favorise évidemment le gain de muscles. La technique 21 ne s’utilise que sur les dernières séries d’entraînement. Elle sera donc un supplément aux supersets.

En plus de ces méthodes, il faut aussi que tu aies une bonne habitude alimentaire pour obtenir les nutriments utiles au développement de muscles. Tu dois aussi bien t’hydrater et utiliser des compléments alimentaires pour te soutenir.

Comment décongestionner les muscles ?

La seconde partie d’un bon entraînement est le temps de récupération. Pendant ta séance, tes muscles ont subi une énorme pression et un niveau de stress important. Après ton entraînement, tu dois les décontracter afin qu’ils deviennent plus détendus. C’est là qu’intervient le phénomène de la décongestion. Le but de cette technique n’est pas de favoriser la perte de muscles. Bien au contraire, elle t’aide à obtenir de meilleurs résultats.

Pour que ta masse musculaire se développe, tu dois aussi la décongestionner. Ainsi, après l’entraînement, tu dois te détendre et respirer profondément. Tu inspires puis expires longuement en imaginant que tu expulses toute l’énergie négative du corps. N’oublie pas les étirements post-entraînement, ils sont très importants pour la décongestion. Le sommeil est aussi un bon allié pour la relaxation des muscles. Tu peux aussi te faire masser, faire de la méditation ou prendre un thé vert pour une bonne détente musculaire.

La congestion est un gonflement de muscles obtenu à la suite d’une série d’entraînements intenses et de longue durée. Toutefois, elle dépend aussi du temps de récupération.

Abonne-toi pour recevoir
Nos derniers articles
S'abonner à la
newsletter